De plus en plus de stress. L’objectif? Garder l’équilibre.  

Quel que soit l’âge – adulte, ado, senior: on a de plus en plus de pressions et stress de contexte, liés à notre mode de vie. Assurer financièrement, au travail, à l’école, en famille, être beau, performant, rester jeune, acheter les bonnes marques, s’épanouir dans son couple, sans parler de traumatismes et de maladies que l’on doit affronter. Et le mauvais temps qui revient avec l’automne, le monde angoissé par la covid, les nouvelles dans la presse ne sont pas bonnes, le climat va mal… Comment jongler entre tant d’activités, de défis et d’attentes qui reposent sur nous, à tort et à raison? 

stress de contexte
Equilibre

Rester serein malgré les contraintes

Le 10 octobre c’est la journée mondiale de la santé mentale. On en parle peu – le sujet est tabou : les problèmes psychiques et émotionnels sont perçus comme des faiblesses. S’ils venaient à être connus au travail ou par l’entourage, cela pourrait porter préjudice. On connait peu les maladies mentales, et encore moins les thérapies. On en a peur. Les à priori sont nombreux: contrairement à une jambe cassée, on n’imagine pas que ces maladies puissent être passagères. En revanche lorsque l’on vit les mêmes problèmes en boucle, sans trouver de porte de sortie, la maladie mentale s’installe et devient plus grave. Comment l’éviter?

Dormir: clé de voûte de la santé mentale et physique

Le premier indicateur de santé mesuré au centre de santé Athletica est la puissance du système nerveux autonome: c’est comme le niveau des batteries. Il est lui-même l’addition de deux autres indicateurs et systèmes  sous-jacents: le parasympatique – en charge du repos et du sommeil – ainsi que le système sympatique –  responsable de notre état en éveil et en action.

La définition de la santé de la méthode Athletica, c’est la “plasticité” du corps, sa capacité à s’adapter au contexte et se régénérer. Cette plasticité est de plus en plus reconnue par la science au niveau du cerveau et du système nerveux. Ce phénomène est visible sur le reste du corps : notre poids, notre musculature, notre morphologie change selon les stimulations sur notre système, notre activité physique, notre nutrition, et autres comportements.

Le processus d’adaptation du corps, de sa (re)construction et son rétablissement, se déroule surtout pendant la nuit. D’où l’importance de suffisamment dormir et de la qualité du sommeil: c’est la clé de voûte de la santé. Interviewé par le CEO de l’entreprise Qineticare Health Family Office, le Dr Michel Golay explique l’impact du sommeil sur la santé dans un entretien vidéo en anglais (accessible sur ce lien).  Mais comment maintenir sa santé par le sommeil, si on n’arrive pas à bien dormir ?

dormir
Hypnose avec Vincent chez Athletica

Vincent Pittet installe sa pratique d’hypnose et de Shiatsu l’Âme en A corps en 2021 dans le centre de santé Athletica. Il traite le corps avec le Shiatsu – une thérapie manuelle d’origine Japonaise – et l’esprit avec l”hypnose : le mental, gérer le stress, se préparer à un objectif, maîtriser des addictions, perdre du poids, bien dormir, entre autres gestions de situations, moments de vie, douleurs et maladies, dont certaines listées ici.

L’hypnose: une solution entre le sommeil et l’éveil.  

Un problème de stress mental – qu’on souhaiterait remédier – peut empêcher de bien dormir. Et parfois on a besoin de solutions plus rapides que le sommeil pour maintenir et rétablir sa santé. 

Une réponse est trouvée dans un état de conscience qui est ni dans le sommeil, ni dans l’éveil, ni dans le conscient, ni dans l’inconscient, mais entre les deux. Pour y arriver: c’est avec l’hypnose. Généralement il suffit d’une ou quelques séances. 

Pas besoin de s’attacher la ceinture “pour le voyage”: c’est tout en douceur. Cela peut même être reposant. C’est le patient qui décide des sujets abordés et le thérapeute l’accompagne à mieux comprendre et régler des problèmes.

L’hypnose est utilisé en milieu clinique en tant que thérapie, ainsi qu’anesthésie pour des opérations, lorsque le patient est allergique aux médicaments, ou préfère une méthode naturelle. Bien que le patient ressente les sensations différemment, il reste partiellement conscient, donc en contrôle dans un état transcendant. 

Vincent Pittet – nouveau hypno-thérapeute chez Athletica – et Sylvia sa patiente, ont eu l’énorme gentillesse de nous laisser participer à une séance d’hypnose pour mieux faire connaître cette pratique reconnue par les professionnels de la santé, mais encore peu connue en général. 

C’est quoi l’hypnose, Vincent?

 

L’hypnose dispose de nombreux outils permettant de réaliser ses objectifs de vie. J’accompagne autant de femmes que d’hommes, généralement de 35 à 55 ans, mais il y a tous les âges. Parfois c’est pour résoudre un conflit, aider à la compréhension d’une situation et la prise de décision, à gérer la douleur, pour réussir le changement, et rompre avec ses mauvaises habitudes. J’utilise l’art et la technique de la suggestion, dans l’écoute. On fait des voyages intérieurs, ainsi que temporels. On va analyser comment ce sont passées les choses dans le passé pour les changer si besoin, ou les accepter.

C’est une thérapie utile en tout temps, pour prévenir des maladies et les atténuer lorsqu’avérées. Je reçois sur rendez-vous au premier étage du centre de santé Athletica dans une pièce fonctionnelle et exclusive. 

Hypnose
petite fille

Comment s’est passée la séance, Sylvia?

 

C’est ma première fois et je suis très surprise que cela ait fonctionné sur moi. J’étais sceptique car je suis dans le contrôle, et le contraire du “lâcher prise”. Lorsque Vincent m’a demandé quel sujet traiter, j’en ai choisi un assez vague sans trop donner de détails: gagner confiance en moi. On a fait un “voyage”: je suis partie dans une situation où j’ai manqué de confiance en moi. Je me suis vu moi-même petite fille chez mes parents. J’étais en état d’hyper sensibilité. Je suis partie loin mais au même temps j’étais ici présente. J’étais comme dans un état décalé, pour ouvrir “des tiroirs”. C’est très intéressant comme expérience, et on voit bien comment cela aide à résoudre des problématiques.

La psychologie du patient, son émotionnel et son contexte de vie sont des éléments clé pris en compte dans la méthode Athletica. On les évalue avec des outils pour faire un profil de la personnalité: selon chaque type, on choisit les moyens et le chemin les plus adaptés jusqu’à ce que la personne puisse appliquer au mieux son programme de santé idéal. Des services tels que l’hypnose ou la sophrologie sont généralement utilisés pour résoudre des problématiques ciblées. Ce sont des pratiques complémentaires aux thérapies manuelles, aux activités physiques et diététiques de notre méthode de santé. 

Dr Michel Golay

Chiropracticien, ancien chiro de l'équipe Suisse de tennis, ex athlète professionnel

Pour plus d'information sur l'hypnose ou prendre rendez-vous: